Se débarrasser des doryphores

posted Jul 2, 2012, 7:42 PM by Olivier Diotte   [ updated Jul 2, 2012, 10:22 PM ]
Le doryphore (mieux connu au Québec sous l'appellation «bibitte à patates») est un coléoptère phytophage, nuisible puisqu'il se nourrit voracement (lors du stage larvaire) des feuilles de pommes de terre.

Je documente ici mon processus de recherche afin d'enrayer ce fléau du jardin de mes parents (parce qu'il s'agit d'un projet amusant, mais surtout parce que je suis très peu motivé à combattre l'envahisseur mécaniquement). Il est à noter que les pesticides chimiques sont, d'entrée de jeu, hors de question.

Une recherche dans votre moteur de recherche préféré (par exemple Google), nous vante abondamment les mérites du datura et de la ricine, deux plantes toxiques à l'être humain car vénéneuses, mais supposément mortelle au doryphore qui s'en régalerait. Malheureusement, l'auteur de ce blog prétend qu'il s'agit d'un mythe, voyons autre chose.

Wikipédia (fr) notamment, nous donne une liste d'ennemis naturels du doryphore. Les plus prometteurs semblent être la cocinelle maculée, la lebia (Loxopeza) grandis, le perillus bioculatus, le podisus maculiventris (ou spined soldier bug).

La cocinelle maculée
Malheureusement, selon la thèse de doctorat de Stephan Giroux, il ne s'agit pas d'un prédateur efficace et, qui plus est, la cocinelle s'éloigne rapidement de la zone d'infestation (i.e.: le jardin).

Lebia grandis
Ce prédateur semble peu se disperser (quitter le champ), s'attaquer à tous les stades du doryphore (oeuf, larve, imago), à surveiller. Note à moi-même, lire ceci: http://www.insectscience.org/6.09/

Perillus bioculatus
Un prédateur qui semblait, a priori, potentiellement utile. Malheureusement, sa larve se nourrit de la sève de pomme de terre. Suivant.

Podisus maculiventris
Un autre bon candidat à surveiller.


Comments